OISIVETÉ FRUCTUEUSE

OISIVETÉ FRUCTUEUSE

L’art de l’oisiveté

Nous connaissons tous cela : tu ne peux pas rester assis/assise sans rien faire. Il y a toujours quelque chose à faire, au travail, à la maison ou pendant les loisirs. On a coutume de dire que « l’oisiveté est mère de tous les vices ». As-tu aussi mauvaise conscience quand tu ne fais rien ? Pourtant, s’abandonner à l’art de l’oisiveté peut être divin. Profiter de la vie, se repasser calmement la journée en tête, sans faire de nouveaux projets. Laisser glisser les choses sur soi. Et le plus important : se vider la tête. Car il est aujourd’hui prouvé que ne rien faire de temps en temps permet de se concentrer sur l’essentiel. L’oisiveté permet de travailler avec plus de motivation, d’efficacité et de créativité.

Cap sur le hamac

Même le seul véritable temps libre, à savoir les vacances, est bien rempli. On apprend à jouer au golf, à faire de l’équitation, on fait du yoga ou une grande virée en ville. Dans tous les cas, il faut prévoir diverses activités. Même les week-ends sont souvent planifiés. On parle de stress des vacances. Au Moyen-Âge, l’oisiveté était pourtant le meilleur moyen de parvenir à une connaissance profonde. Il n’en est pas resté grand-chose.

Même la science plaide pour plus de pauses. Dans une étude récente, des psychologues américains de l’University of Southern California ont montré que la possibilité de laisser libre cours à ses pensées augmentait la motivation des enfants et des adolescents. Les angoisses diminuent et les notes s’améliorent. Même le lycée public de Holzkirchen en Haute-Bavière suit une nouvelle voie. Plus d’interrogations surprises et d’interrogations orales en début d’heure, les contrôles sont tous annoncés à l’avance ou volontaires. Ceci permet de lutter contre le stress à l’école et d’augmenter le sens des responsabilités des élèves. Avec d’excellents résultats : les notes sont meilleures que jamais. Que peut-on espérer de mieux ?

L’oisiveté, fondement de la créativité

À Munich, il existe déjà une « Académie des loisirs ». Ici, les étudiants apprennent à se détendre et à éviter tout stress, au lieu de succomber au célèbre burnout. Anselm Bilgri, qui était moine bénédictin avant de devenir directeur de l’académie, recommande d’avoir le courage d’être oisif. Il conseille aux gens stressés de méditer, de s’aménager des heures de calme. En pratique, cela signifie : éteindre le portable et l’ordinateur, s’assoir et essayer de ne penser à rien. Ce n’est pas si simple … Mais c’est le seul moyen de créer un espace libre pour ses pensées et pour ouvrir de nouvelles perspectives.

Comment arrivent les solutions ? Qu’est-ce que la créativité ? Souvent, les instants créatifs arrivent de manière inattendue : sous la douche, en courant, au sauna ou en cuisinant. Soudain arrive un éclair de génie qui résout tous les problèmes. Incontestablement, les meilleures idées nous viennent quand on ne les attend pas. Même au volant ou au moment de s’endormir. Dans ces moments-là, nous sommes particulièrement détendus et nos idées peuvent librement suivre leur cours.

Nous avons tous un potentiel créatif en nous. Le plus important est d’apprendre à se détendre et à se laisser aller. Essaye le yoga, des exercices simples de relaxation ou des techniques de respiration. Ou pars maintenant faire un petit tour, peut-être que ton cerveau bouillonnera d’idées ?

QUE PEUVENT APPORTER LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES À TON ORGANISME ?

Les compléments alimentaires peuvent être très importants pour apporter des substances vitales

PLUS SATISFAIT AVEC UNE MEILLEURE QUALITÉ DE VIE

De nouvelles habitudes permettent d’améliorer la qualité de vie. Adoptez une alimentation

Art. 715 | 41.10 Fr.
(41.10 Fr. | 1 l)
À la boutique

LAISSER LIBRE COURS À SES PENSÉES

laissez un commentaire